www.faune-loire.org
 Visiteur Anonyme  [J'aimerais participer]
VisionatureVisionature
Accueil
Accueil LPO Loire
 
La faune de Rhône-Alpes
Consulter les observations
  Les observations
    - 
Les 2 derniers jours
    - 
Les 5 derniers jours
    - 
Les 15 derniers jours
     Cartes de synthèse
       - 
Coronelle lisse 14-19
       - 
Vipère aspic 15-19
       - 
Putois d'Europe 13-18
       - 
Souris grise (M.m. domesticus) 14-16
       - 
Alyte accoucheur 15-19
       - 
Crapaud calamite 15-19
       - 
Grenouille de Lessona 15-19
       - 
Effraie des clochers 14-19
       - 
Moineau friquet 14-16
       - 
Azuré des Orpins 14-19
       - 
Grue cendrée 16-17
       - 
Pinson du Nord 16-17
       - 
Tichodrome échelette 16-17
       - 
Grillon des bois 14-19
       - 
Grande Sauterelle verte 14-19
       - 
Ephippigère des vignes (E. d. diurnus) 14-19
       - 
Ecureuil roux 14-19
       - 
Hérisson d'Europe 14-19
       - 
Vipère péliade 15-17
       - 
Lézard vivipare 15-17
 - 
Les galeries
Information
 - 
Toutes les nouvelles
 - 
Sur votre agenda
  Aide
    - 
Droits d'accès
    - 
Espèces à publication limitée
    - 
Explication des symboles
  Statistiques d'utilisation
la biodiversité dans la Loire
 - 
Atlas des oiseaux de la Loire
 - 
la biodiversité communale dans la Loire
 - 
Cartes de présence
Programmes d'études nationaux
 - 
STOC-EPS
 - 
Enquête rapaces
 - 
SHOC
 - 
Atlas des Oiseaux Nicheurs 2009-2012
 - 
Atlas des Oiseaux en Hiver 2009-2013
Publications
 - 
Rémiges
 - 
La Biodiversité de la Loire
enquêtes locales
 - 
Atlas des Odonates de la Loire
Faune Loire mode d'emploi
 - 
Code de déontologie
 - 
La saisie par localisation précise
 - 
FAQ
 - 
Code d'éthique sur le terrain
Les liens

Toutes les nouvelles
page :
 
 
1
2
3
4
5
6
7
8
9
>
>|
Nbre/page :
nbre : 127
 
lundi 16 janvier 2017

28 & 29 janvier : comptage national des oiseaux des jardins

Pour la cinquième année consécutive, la LPO et le Muséum national d'Histoire naturelle (MNHN) vous invitent, les 28 & 29 janvier 2017, à consacrer à 1h à l’observation des visiteurs ailés de votre jardin.

Comme chaque année, le protocole est simple, il suffit de compter durant 1h les oiseaux de son jardin, soit le samedi 28, soit le dimanche 29.

Comment participer ?

  • Choisissez un jour et un créneau d’observation : samedi 28 ou dimanche 29 janvier, idéalement en fin de matinée, lorsque les températures sont un peu plus chaudes.
  • Choisissez un lieu d'observation : un jardin, une cour, un jardin public ou un balcon.
  • Observez et notez durant 1h tous les oiseaux qui fréquentent le jardin. Une fiche d'aide à l'observation rassemblant les principales espèces d'oiseaux qui peuvent y être observées est disponible en téléchargement <<ici>>.
  • Saisissez vos observations sur le sitede l'Observatoire des oiseaux des jardins ou directement sur Faune Loire dans la rubrique Participez – Oiseaux des jardins – Transmettre les observations de mon jardin. Si vous possédez déjà un compte il vous suffit de vous connecter. Sinon il vous faut vous inscrire.

Besoin d’aide ?

Pour tout problème technique (inscription, saisie sur le site…) ou pour l'identification d'un oiseau, l'équipe de l'Observatoire est là pour vous apporter son aide. N'hésitez pas à leur envoyer un mail avec une photo d’un oiseau non identifié ou une description de votre problème à l'adresse : oiseauxdesjardins@lpo.fr

Bonnes observations !

Contact : Marjorie POITEVIN - oiseauxdesjardins@lpo.fr

posté par Emmanuel Véricel
 
mardi 3 janvier 2017
Mammifères
Pelotes de réjection pour l'Atlas des Mammifères...

Nous sommes à la recherche de pelotes de réjection de Chouette effraie ! Si vous avez l'occasion d'en récupérer, où si vous connaissez un endroit où nous pouvons en trouver merci de nous prévenir.
Ces dernières nous servirons pour l'Atlas des mammifères de Rhône-Alpes. En effet, la Chouette effraie, avale entièrement ses proies et recrache les poils et les os qu'elle ne digère pas ! En les décortiquant, nous pouvons ainsi identifier les proies consommées en en savoir plus sur la répartition des micro-mammifères (campagnols, mulots, musaraignes...) dans notre département ! Si vous avez l'occasion d'en récolter, vous pouvez les mettre dans un sac au congélateur et pensez à noter la date, le lieu-dit et la commune ! Merci

Contact : berttranchand@sfr.fr

posté par Bertrand Tranchand
 
jeudi 8 décembre 2016
Mammifères
Atlas des Mammifères de Rhône-Alpes : Cartes de répartition

La coordination Rhône-alpes à mise en place un site qui permet de connaitre la répartition actuelle des espèces de mammifères à l'échelle de la région.

Nous vous invitons à le consulter afin de mieux savoir où et quoi chercher !

posté par Bertrand Tranchand
 
vendredi 21 octobre 2016
Mammifères
WE de formation Atlas mammifère régional

Dans le cadre de l'Atlas des mammifères sauvages de Rhône-Alpes, la LPO et la FRAPNA organisent une formation "traces, indices et piège photo" le weekend du 3 et 4 décembre dans l'Ain sur la commune de Champdor (Bugey). Cette formation est ouverte à tous mais cependant limitée à 30 places pour des questions d'organisation. Le contact et les principales informations pour s'inscrire sont sur l'affiche.

Bonnes prospections mammifères

posté par Emmanuel Véricel
 
mercredi 17 août 2016
Les collisions routières sous haute surveillance !

Les LPO de Rhône-Alpes se sont engagées dans un travail avec le CEREMA, la Fédération Régionale des Chasseurs et la FRAPNA sur la mortalité de la faune sur la route. Ce travail est soutenu par la DREAL et la Région Auvergne-Rhône-Alpes dans le cadre de la mise en œuvre du SRCE.

Dans la Loire, nous travaillons dans le Roannais, notamment sur la D8 qui est particulièrement meurtrière pour la faune sauvage.

Différentes actions sont prévues dont notamment :

-          Une analyse fine des données,

-          L’amélioration du module mortalité,

-          Le développement d’un module spécifique pour l’application smartphone.

L’analyse des données est basée essentiellement sur vos observations saisies dans faune-loire. Ainsi, afin d’améliorer la qualité de telles analyses, nous vous invitons à localiser précisément toutes vos observations d’animaux morts (notamment sur les routes), de cocher la case  « l’animal est mort » puis de renseigner le formulaire « mortalité » qui s’ouvre ensuite.

Bonnes observations, et bon été !

posté par Bertrand Tranchand
 
vendredi 17 juin 2016
collisions routières : pourquoi les signaler ?

Nous vous sollicitons de temps à autre pour vous rappeler de bien signaler et de bien localiser les observations d'animaux ayant été victime de collisions routières.

Voici deux bonnes raisons de poursuivre votre effort.

Non seulement, certaines espèces sont plus souvent détectées le long des routes et c'est malheureusement l'une des rares occasions de prouver leur présence sur certains secteurs (hérissons, putois, effraie des clochers...). Cela concerne notamment quelques espèces de mammifères pour lesquelles les lacunes de connaissances sont encore criantes. Pour rappel, l'atlas régional des mammifères est en cours et toutes les contributions sont les bienvenues.

D'autre part, et c'est sans doute la raison pour laquelle nous insistons le plus, c'est que les pouvoirs publics commencent à se saisir de la question (Département, Région, Etat) et que dans le cadre des politiques d'aménagement, de la Trame Verte et Bleu et autres contrats corridors, l'amélioration des connaissances concernant les collisions entre la faune et la circulation routière est le préalable à toute amélioration des ouvrages (ponts, buses) et des abords (talus, haies) des routes qui sillonnnent le département.

Un projet est actuellement en cours dans le Roannais et nous invitons, les observateurs à noter chaque observation d'un animal mort sur les routes en utilisant le module mortalité sur faune-loire. Les observations sont plus facilement exploitables si ces dernières sont pointées en localisation précise.

N'hésitez pas à nous contacter si vous avez des questions sur ce projet ou que vous rencontrez des difficultés particulière pour la saisie.

Cordialement

Emmanuel Véricel

LPO Loire

posté par Emmanuel Véricel
 
mardi 31 mai 2016
enquête Tarier des prés sur "Auvergne - Rhône-Alpes"

Le Tarier des prés: une espèce indicatrice de la qualité des paysages agricoles d'Auvergne et de Rhône-Alpes

Cette espèce est en diminution en France, et la région Auvergne-Rhône-Alpes reste un des bastions de ce passereau très lié aux paysages agricoles traditionnels de moyenne montagne. La LPO Auvergne a lancé en 2016 un travail d'approfondissement sur le Tarier des prés. Elle souhaite y associer les 8 associations LPO départementales de Rhône-Alpes.

Ce travail consiste d'abord à AFFINER LA CARTOGRAPHIE de l'espèce dans notre grande région: les observateurs sont donc sollicités pour :

* rechercher l'espèce de manière plus poussée pendant la période de présence (mai-juin-juillet)

* localiser vos observations de façon précise.

* si possible vérifier à quelques semaines d'intervalle, le cantonnement réel des individus observés, pour éviter la cartographie des migrateurs tardifs et des erratiques.

Un deuxième axe de travail a été lancé en Auvergne : il s'agit de tester des méthodes d'évaluation des populations. L'idée serait donc de tenter, à partir de 2017, d'approcher une valeur de la population Auvergne-Rhône-Alpes du Tarier des prés, permettant d'être un jour reconduite pour en suivre l'évolution. Ce travail pourra se faire sur la base d'une cartographie réactualisée (informations collectées dès cette saison).

N'hésitez pas à nous contacter si vous avez des questions concernant cette enquête.

Cordialement

Emmanuel Véricel

posté par Emmanuel Véricel
 
vendredi 13 mai 2016
Une valorisation des témoignages naturalistes en forêt !

Dans le cadre de son plan d’action Forêt, la LPO Rhône Alpes a effectué des cartes d’alertes pour plusieurs espèces ou groupes d’espèces forestières patrimoniales en Rhône Alpes et dont la préservation est notamment liée à la gestion forestière. Ces cartes ont été réalisées à partir de l’ensemble des témoignages présents sur Faune Loire jusqu'à juillet 2014.

Ce travail est destiné à l’ensemble des acteurs forestiers (ONF, CRPF, associations de propriétaires, etc.) afin qu’il y ait une meilleure prise en compte de ces espèces dans leurs choix de gestion.

Pour la Loire 9 cartes réalisées sur différents groupes d’espèces ou d’espèces seules vous sont présentées :

Chauves-souris forestières

Chat forestier

Castor

Amphibiens forestiers

Rapaces et ardéidés

Pics

Espèces de vieilles forêts

Espèces de milieux semi-ouverts

Chouette de Tengmalm (et oui, l’arrivée de la Chevêchette d’Europe est postérieure à la compilation des données naturalistes forestières et n’a pu être intégrée dans ce travail mené à l’échelle régionale)

Le travail a été effectué sur un maillage de 2km sur 2, seules les mailles contenant de la forêt ont été analysées. Et seules les données faunistiques présentes en forêts ont été conservées.

Les cartes montrent donc la présence par maille d’au moins une espèce pour chacune de ces catégories.

Il reste encore des secteurs à prospecter où l’on peut supposer que ces espèces sont présentes, alors n’hésitez pas à aller vous balader en forêt (évidemment le Beaujolais, certains secteur du Forez Nord comme Sud, mais aussi quelques recoins du Pilat…) et à noter vos observations sur Faune Loire !

Merci pour votre contribution !

posté par Emmanuel Véricel
 
jeudi 10 mars 2016
Oiseaux
Saisie par formulaire : comment et pourquoi l'utiliser.

Saisie par formulaire :

Vous l'attendiez depuis longtemps pour certains, c'est désormais chose faite, Biolovision a installé récemment la saisie par formulaire pour l’ensemble de la France. Les formulaires sont donc maintenant actifs sur Faune-Auvergne comme dans l’ensemble des pays.

Pourquoi ?

La saisie par formulaire (ou liste complète) permet de générer des absences (toutes les espèces contactées doivent être signalées, donc celles qui ne le sont pas sont a priori absentes) ce que ne permet pas la saisie de données opportunistes. Elle permet aussi de calculer la pression d’observation (l’heure de début/fin de la prospection est notée).

A une large échelle (régionale, nationale et européenne), vos données ainsi saisies vont permettre des analyses fines sur la répartition des espèces, leur période de présence, leur fréquence et leur densité relative, un outil essentiel pour mesurer l'évolution des populations d'oiseaux dans un contexte de réchauffement climatique par exemple. (Voir le site Eurobirdportal).

Quelques règles simples d’utilisation :

Nous vous incitons vivement, dès que vous restez sur un point fixe au moins quelques minutes (et jusqu’à environ une heure au maximum), à utiliser la saisie par formulaire autant que possible pour noter les oiseaux autour de vous ou sur une zone géographiquement bien délimitée (un plan d'eau par exemple). Merci de ne pas prendre en compte les oiseaux détectés au-delà d’un rayon d'un km environ. Ainsi, on ne note pas dans le formulaire une Buse observée à la longue-vue à 5 km du lieu-dit où on se trouve !

Nous vous invitons plus particulièrement à réaliser, un peu partout dans la région, des points d'écoute/observation de 5 minutes, ces formulaires permettront à l'avenir de compléter le programme national de suivi des oiseaux commun (STOC).

Ce mode de saisie ne s’appliquant que sur les lieux-dits existants.

Guide de prise en main de ce nouveau mode de saisie des données

Ce mode d'emploi a été conçu et rédigé par Romain de la LPO Auvergne que je remercie pour la diffusion du document par la même occasion.

posté par Emmanuel Véricel
 
jeudi 10 mars 2016
recensement des sites d'écrasement des Amphibiens

Bonjour à tous,

en cette saison, la migration saisonnière des Amphibiens bat son plein. Ceux-ci ont quitté leur site d'hivernage, boisements, haies, zones bocagères et se rapprochent des mares, etangs et autres points d'eau pour s'accoupler et pondre.

Bien souvent, le parcours traverse des routes et sur certains sites il est possible d'observer de véritables hécatombes. Après une première enquête en 2008, nous renouvelons cet appel pour que vous fassiez remonter des informations du terrain.

Pour se faire, rien de bien sorcier, il suffit de transmettre vos observations sur www.faune-loire.org

La localisation précise des observations est très utile et n'oubliez pas de cocher la case "l'animal est mort" pour remplir (même partiellement) le module mortalité afin d'apporter des informations complémentaires.

Merci pour votre participation !

posté par Emmanuel Véricel
page :
 
 
1
2
3
4
5
6
7
8
9
>
>|
Nbre/page :
nbre : 127

Ligue pour la Protection des Oiseaux délégation LOIRE
Visionature
VisioNature est un outil développé avec la collaboration du réseau LPO. Grâce aux technologies Internet, débutants, amateurs et professionnels naturalistes, peuvent partager en temps réel leur découverte et ainsi améliorer la connaissance et la protection de la faune
Biolovision Sàrl (Switzerland), 2003-2017